jeudi 7 septembre 2017

Bonjour Conscience, bonjour Amour



Ta vraie patrie est l'univers.
Ton vrai but c'est d'être toi même.
Ton véritable amour est l'amour de la vie.
Ton vrai pouvoir est de pouvoir aider.
Ton vrai bonheur est d'apprécier ce que tu fais.
Ton travail est de créer de la beauté.
Ta vraie magie est de développer ton attention.
Votre véritable action sociale est de libérer les consciences.
Ta vraie discipline est de dompter ton ego.
Ta vraie vérité "les autres sont moi aussi".

Alejandro Jodowrosky

***********************************************************************

Your true home is the universe.
Your real goal is to be yourself.
Your true love is the love of life.
Your real power is to be able to help.
Your true happiness is to appreciate what you do.
Your job is to create beauty.
Your true magic is to develop your attention.
Your true social action is to release consciences.
Your true discipline is to tame your ego.
Your true truth "the others are me too".

Alejandro Jodowrosky

lundi 4 septembre 2017

I love you all...

I love you all...
But not all, at the same time 
First love yourself
And all is coming



"Aimez le monde comme vous-même. Alors seulement vous pourrez vous occuper de tout le reste."
"Love the world like yourself, only then you can take care of everything else."- Lao Tseu

"La plus puissante des relations est celle qu'on entretient avec soi-même. C'est dans le cadre de cette relation que l'on fixe les standards pour toutes les autres." 
"The most powerful relationship you will ever have is the relationship with yourself. It is in thisrelationship that you set the standard for all others. - Steve Maraboli

"N'oublie pas d'être en premier en amour avec toi."
"Don't forget to fall in love with yourself first."- Carrie Bradshaw

"La tension vient de ce que tu penses devoir être. La détente découle de l'acceptation de qui tu es en cet instant".
"Tension is who you think you should be. Relaxation is who you are.”- Chinese Proverb


vendredi 1 septembre 2017

Univers, Vers l'Union ~ Universe, towards Union

" La spiritualité, c’est comprendre ta place dans l’univers, comprendre que tu es connecté avec le reste de cet univers, cerner la nature de cette connexion et les responsabilités qui vont avec." - Vandana Shiva

"Le yoga c'est l'attention, la présence, le discernement, l'acceptation, la voix du milieu, l'équilibre

le courage d'ouvrir son coeur envers et contre tout et l'expansion de notre compréhension limitée par les conditonnements
la réalisation que tout est connecté et interdépendant.
Trouver sa place dans l'univers, l'occuper, exprimer son talent, son potentiel pour le bien de soi et de tous."

"Le yoga nous donne l'occasion de pleinement venir habiter notre corps pour y célébrer la vie".


***********************************************************************
"Spirituality  is about understanding our place in the universe, it is about connecting to the rest of life, and that connection creates, in its very existence, a humility of you just being a small part of a very, very large, limitless place. And while creating humility in you, it also creates responsibility that what you do has impact on a lot — on the whole fabric, on the whole web of life." Vandana Shiva

"Yoga is about
attention, presence, discernment, acceptance, middle way, balance
the courage to open one's heart no matter what, and the expansion of our limited and conditioned understanding 
the realization that everything is connected and interdependent.
To find on's place in the universe, to occupy it, to express one's talent, potential for the good of oneself and others. "

"Yoga gives us the opportunity to fully inhabit our bodies to celebrate life."



Toute la vie est yoga ~ Life is yoga

Toute la vie est yoga Créer de l'espace Créer de l'espace dans le corps, le mental et le cœur Créer de l'espace pour quelque chose de nouveau, pour des schémas de pensées plus adéquats et propices à l'évolution de chacun Laisser aller tout ce qui nous empêche d'être authentique, vivant
Apprivoiser son corps, son esprit, ses émotions, éprouver et incarner l'équanimité Exprimer tout ce qu'il y a de meilleur en nous, tout ce qui nous meut, tout ce qui nous émeut, tout ce qui nous fait rayonner et le partager, pour qui sait un effet domino... Badda Boum Créer de l'espace pour ressentir Et rendre hommage au don et à l'énergie de vie
" Qu’est-ce que signifie « apprivoiser » dit le Petit Prince … C’est une chose trop oubliée, dit le Renard, ça signifie « créer des liens »." - Antoine de Saint-Exupéry "Tout enseignement est une révélation, tout devenir un dévoilement.La découverte de soi est le secret; la connaissance de soi et une conscience toujours plus large sont le moyen et le procédé. Toute la vie est un yoga." - Sri Aurobindo "Il viendra des moments où le mental et les modèles inconscients devront être bousculés, étirés dans leurs limites afin d'atteindre votre objectif. Chaque petit étirement élargit la conscience... et c'est toujours une bonne chose." - Contempory safe shamanism practices
***********************************************************************

Life itself is yoga 
Creating space 
Creating space in the body, mind and heart 
Creating space for something new, for a renewal, for new patterns of thoughts that are more appropriate and conducive to the evolution of each one of us
Letting go of everything that prevents us from being authentic and alive Expressing the best version of oneself, everything that moves us, everything that touches us, everything that makes us radiate and share it, for who knows a domino effect ... Badda Boum Creating space to feel And paying tribute to the gift and energy of life
"What does that mean 'tame'?" "It is an act too often neglected," said the fox. It means to establish ties." - Antoine de Saint-Exupéry "All teaching is a revealing, all becoming is an unfolding. Self-discovery is the secret, self-knowledge, self awareness are the means and process."
- Sri Aurobindo "There are times where you will need to stretch your mindset and your unconscious patterning in order to reach your goal. Every little stretch expands your consciousness... and that is always a good thing."
- Contempory safe shamanism practices

lundi 28 août 2017

Mon coeur est un bourgeon ~ My heart is a bud


Mon coeur est un bourgeon
Délicat et courageux à la fois

Il se clôt devant la tièdeur, la froideur
Et devient vaillant
Soit de lui-même
Soit encouragé par la douceur, la patience, la "rage" du coeur, la conscience

Il s'ouvre et se referme, s'ouvre et se referme, comme les ailes d'un oiseau

Cela me va
Il continue de battre et compose des symphonies différentes, avec comme muse la vie

Qu'en est-il de toi?

"J'aime une fleur lente à s'épanouir". Gentil Bernard XVIIIe s

***********************************************************************

My heart is a bud
Delicate and courageous at the same time

It shuts off in front of coolness and coldness
And becomes valiant
Either by itself
Either encouraged by gentleness, patience, the "rage"of the heart, consciousness

It opens and closes, opens and closes, like the wings of a bird

It is fine to me
It keeps beating and arranges differents symphonies, life being its muse

How about you?

"I love a flower slow to blossom". Gentil Bernard XVIIIe s.




Finalement, il ne se passe jamais, rien ~ Actually, there is no ordinary moments


Je regarde par la fenêtre
Le ciel est étouffé, bas et gris
Le tonnerre gronde au loin
Les éclairs, tels l'or, s'infiltrent dans le gris:
Une oeuvre KINTSUGI naît là, en cet instant

La pluie crée une symphonie sur les arbres, les feuilles au sol et le pavé

Ce moment transpire de poésie, de paix et de contentement

La beauté réside dans le regard porté sur cet instant, sur chaque instant

Finalement, il ne passe jamais, RIEN
Finalement, RIEN ne se passe jamais

***********************************************************************

I'm looking through the window
The sky is smothered, low and gray
Thunder in the distance
The lightnings penetrate into the gray:
A KINTSUGI work is born in this very moment

The rain creates a symphony on the trees, the leaves on the ground and the pavement

This moment exudes poetry, peace and contentment

The beauty lies in the eye of the beholder, on this moment, on each moment

Finally, it never passes NOTHING
Finally, NOTHING never happens

"Ne laisse aucune trace de ta souffrance sur cette terre"



" Un vieil homme, un vieux rabbin new-yorkais était venu à Vienne parler de la tradition, dans un grand amphithéâtre de l’université. Il était poignant, il était bouleversant de présence et de lumière. Et à un moment dans les discussions, ne voilà-t-il pas qu’une femme, à ma grande consternation, – (et là aussi c’est une leçon extraordinaire : c’est souvent l’irritation, ce qu’on voudrait à tout prix éviter qui crée un fruit extraordinaire et considérable. Même là, nous n’avons pas à juger de ce qui est bon ou de ce qui ne l’est pas) -, elle a posé une question à cet homme : ‘Pourquoi avez-vous attendu cinquante ans pour revenir dans la ville où vous êtes né ?’

Cette question dans ce qu’elle avait de heurtant, nous a valu cette réponse extraordinaire, et ce vieil homme a dit : ‘Je suis un vieil homme et je vais bientôt faire le passage ; et je me suis demandé dans la profondeur de mon être : qu’est-ce que je pourrais faire pour aider ce monde comme il va ? Qu’est-ce que je pourrais faire encore de ces jours qui me restent à vivre ?’

Et la réponse est venue, fulgurante : ‘Ne laisse aucune trace de ta souffrance sur cette terre, si tu veux vraiment faire quelque chose pour ce monde’. Alors je me suis dit : ‘toute ma vie j’ai essayé de transmuer cette souffrance de la dernière guerre en énergie de vie !’ Mais subitement, une mémoire m’est montée. Quand j’avais douze, treize ans, j’ai été pris à parti par des jeunes nazis qui m’ont jeté des pierres et laissé pour mort sur un pont de la ville. Et alors ce matin, savez-vous ce que j’ai fait, madame ? Avant que la vie ne commence dans cette ville, je me suis rendu sur ce pont et j’ai été retrouvé l’enfant que j’ai été, il était là, il m’attendait. Et je l’ai pris dans sa main, et je le ramène ; et ainsi dans cette ville, il n’y a plus aucune trace de la souffrance du vieux rabbi Scharter’."
Christiane Singer